Le calicivirus (brouillon)

Le calicivirus félin (FCV) affecte le système respiratoire, oculaire et gastro-intestinal.

Transmission

Le calicivirus est contagieux entre chats. Il se transmet par les sécrétions du nez (écoulement, éternuements) et de la bouche (salive, partage de gamelle).

Il n’est pas transmissible à l’Homme.

Après l’infection, le chat excrète le virus pendant plusieurs semaines ou mois avant de l’éliminer complètement dans la plupart des cas. Il peut toutefois être réinfecté s’il côtoie d’autres chats, ou rester porteur asymptomatique durant des années, voire à vie.

Symptômes

Les symptômes peuvent être respiratoires (éternuements, rhinite) et oculaires (conjonctivite).

Le symptôme le plus difficile à enrayer est la stomatite : l’inflammation des muqueuses dans la bouche, parfois avec des ulcères.

Traitements

Il n’y a pas de traitement spécifique pour le virus : le chat doit l’éliminer par lui-même. Mais des traitements de support peuvent être administrés, selon les cas et de manière chronique, pour soulager les symptômes et les conséquences de la calicivirose :

  • antibiotiques contre les infections bactériennes
  • anti-inflammatoires pour les douleurs gingivales
  • anesthésiques locaux pour les ulcères buccaux
  • inhalations
  • pommade ophtalmique…

??? alimentation