Le FIV

🧪 Vous le verrez dans nos annonces d’adoption, tous nos chats sont «testés FIV et Felv». Cela signifie que nos vétérinaires ont vérifié, par un test sanguin, s’ils sont porteurs du virus de l’immunodéficience féline (FIV) ou du virus de la leucose féline (FeLV).

➖ Lorsque le test FIV est négatif, cela veut dire que le chat n’a jamais rencontré ce virus. Il n’en est pas porteur, donc il ne pourra pas le transmettre à un autre chat et ne déclenchera pas de maladie associée au virus.

➕ Lorsque le test est positif (on écrit «FIV+»), cela veut dire que le chat a rencontré le virus.

Qu’est ce que le FIV ?

Le virus de l’immunodéficience féline est très similaire au VIH des humains, tant par son action à l’intérieur du corps (affaiblissement des défenses immunitaires) que son mode de contamination (sang, rapport sexuel, transmission intra utérine de la mère à ses petits).

Quand le chat est porteur du FIV, il est d’abord «séropositif» et contagieux, sans présenter aucun symptôme pendant une bonne partie de sa vie. Pendant cette période, le chat vit tout à fait normalement.

Puis, après une dizaine d’années en moyenne, il peut déclencher une maladie : le syndrome d’immunodéficience acquise ou «sida» du chat, qui fonctionne comme le sida humain. Le virus se multiplie et détruit les globules blancs du chat. Ses défenses immunitaires baissent et le rendent très vulnérable aux infections.

Lorsqu’elle se déclenche, la maladie est mortelle en quelques mois. Il n’existe à ce jour ni vaccin permettant de prévenir la maladie ni traitement permettant de la soigner.

Transmission

Le virus FIV est spécifique aux chats et n’est ABSOLUMENT PAS TRANSMISSIBLE à l’Homme (ni aux autres animaux, chiens ou rongeurs).

Le risque de contamination est très réduit entre des chats stérilisés : cette contamination n’est possible qu’en cas de morsures profondes (la contamination n’est pas possible par les griffes, il doit y avoir contact avec le sang). Un chat stérilisé n’ayant pas un tempérament de bagarreur ne mordra jamais un congénère, sauf si celui-ci l’attaque. Un FIV+ peut donc très bien vivre de longues années au milieu de chats négatifs sans leur transmettre le virus, à condition qu’aucun d’entre eux ne soit agressif.

En résumé

Un chat dit FIV+ (séropositif) héberge le virus mais celui-ci n’est pas actif, et ne le sera peut-être jamais. Un chat FIV+ est en aussi bonne santé qu’un négatif tant que la maladie ne s’est pas déclarée.

🩺 Les frais vétérinaires liés à la maladie, si elle se déclenche, sont pris en charge par l’association pour tous les chats FIV+ adoptés.

💬 Lisez ici le témoignage d’une de nos familles d’accueil, qui a hébergé de nombreux chats FIV.