Adopter un chaton, mode d’emploi

Alimentation

Les croquettes sont la source de nourriture principale. A laisser à disposition dans une gamelle à toute heure, jusqu’à la stérilisation.

Sauf indication contraire, votre chaton mangeait des croquettes Royal Canin Kitten dans sa famille d’accueil. Faites une transition progressive avec la nouvelle marque si vous en changez. Un changement d’alimentation brutal cause des diarrhées.


Les pâtées, souvent très appréciées par les chats, sont hydratantes mais pas très nourrissantes.

On peut donner au chaton un demi-sachet par jour, par exemple, pour le plaisir.


Toujours laisser une gamelle d’eau (lourde et stable) à disposition. Nettoyez la gamelle tous les jours et désinfectez à l’eau de Javel une fois par semaine.

Les chats n’aiment pas la poussière qui se pose à la surface de l’eau, et apprécient un bol fraîchement rempli !


Posez les gamelles de nourriture loin du bac à litière. Les chats sont sensibles aux mauvaises odeurs.

Arrivée à la maison

Préparez une pièce unique pour accueillir le chaton à son arrivée, avec son dodo, sa litière et sa nourriture. Il sera rassuré par ce petit espace et cela l’aidera à prendre confiance s’il est timide (dans ce cas, essayez aussi de boucher les cachettes inaccessibles où il pourrait rester terré).

A l’arrivée, asseyez-vous par terre avec le chaton sur vos genoux et caressez-le une demi-heure, jusqu’à ce qu’il soit totalement détendu.

Ne lui donnez pas accès aux autres pièces tant qu’il n’est pas à l’aise dans sa pièce d’accueil. Il doit s’y balader librement, la queue et les oreilles hautes, et venir vers vous sans crainte. Selon le caractère du chaton, cela peut prendre quelques heures ou quelques jours. Soyez patients, ça vaut le coup !


La première nuit, il pourra miauler désespérément. Ne vous inquiétez pas : il est angoissé de découvrir un monde nouveau et c’est normal !

Bien respecter son sommeil (interdire aux enfants de le réveiller pendant qu’il dort).


Si vous avez un bac à litière avec couvercle et porte, commencez par enlever la porte. S’il fait ses besoins au mauvais endroit, enlevez aussi le couvercle et assurez-vous que la litière est propre.

Pour la litière, préférez du gravier pour commencer.

Sorties

Pas de sortie dehors avant la stérilisation ! Le chaton n’a pas encore d’hormones et se perdrait.

Attention aux balcons d’où il peut tomber (lui montrer le vide avant sa première sortie), et aux portes entrouvertes par lesquelles il pourra disparaître en une fraction de seconde. Les chats sont inconscients des dangers qui les guettent. A vous d’être prudent pour lui !


Ne transportez jamais un chat dans une voiture sans l’avoir bien enfermé dans un panier : sous une peur subite, il peut vous faire avoir un accident ou s’échapper par une vitre ou une portière.

Santé

Le rappel de vaccin TCL (typhus, coryza, leucose) doit être fait un mois après la primo-vaccination, à quelques jours près. S’il reste à faire, prenez rendez-vous chez le vétérinaire de votre choix.

Le chaton doit être vermifugé tous les mois jusqu’à ses 6 mois (puis deux fois par an). Vous pouvez acheter les vermifuges chez votre vétérinaire, sans rendez-vous ni consultation.

On repère un chaton qui a des vers à son ventre gonflé, dur au toucher.


L’adoption cause un stress chez le chaton qui se traduit par une baisse immunitaire. Il peut donc arriver que le chaton tombe malade dans les jours qui suivent. Dans ce cas, l’association peut prendre en charge les frais vétérinaires dans les 15 jours suivant l’adoption si :

  • vous nous appelez pour nous informer de la situation ;
  • vous prenez rendez-vous chez l’un de nos vétérinaires partenaires ;
  • vous ne payez pas la consultation, qui sera mise sur le compte de l’Ecole du chat.

Un chaton en bonne santé alterne des phases brèves (quelques heures) de jeu et de sommeil.

Quelques signes qui doivent vous alerter : apathie, manque d’appétit, boiterie ou patte en l’air (causée par la fièvre), éternuements fréquents (plusieurs fois par heure durant plusieurs heures), œil ou nez qui coule, troisième paupière visible, respiration bruyante…

La température normale d’un chat (à prendre avec un thermomètre par voie rectale) tourne autour de 38,5° C. Au-delà de 39°C, et a fortiori de 40°C, il a de la fièvre.

Stérilisation

Le chaton doit obligatoirement être stérilisé à l’âge de 6 mois. Il doit peser environ 2,5 kilos pour l’anesthésie.

La date peut être avancée de quelques semaines si le chaton présente des signes de puberté (miaulements inhabituels, simulations de marquage urinaire contre les murs avec la queue qui frétille pour les mâles…). Stérilisez un mâle avant qu’il commence à marquer réellement les murs !

Lors du rendez-vous, remettez au vétérinaire le certificat de stérilisation fourni par l’École du chat. Vous nous le renverrez une fois rempli. C’est à ce moment que nous procéderons au changement de propriétaire (et au changement de nom le cas échant) dans le fichier Icad.


Demandez au vétérinaire de profiter de l’anesthésie pour tatouer un petit P dans l’oreille du chaton, pour indiquer qu’il est pucé. C’est gratuit et cela permet, si le chat se perd, qu’il soit rapidement identifié comme appartenant à quelqu’un et amené chez un vétérinaire pour lire sa puce électronique.

Présentations avec le chat de la maison

Gardez bien le chaton dans sa pièce d’accueil au début. Elle ne doit pas être la pièce préférée de votre premier chat, ou une pièce qu’il fréquente beaucoup.

Procédez d’abord à des échanges de tissus, par exemple, pour leur faire sentir leur odeur.

Quand le chat de la maison renifle la porte de la pièce d’accueil, laissez-le entrer et accompagnez-le. Laissez les chats se débrouiller et se dire ce qu’ils veulent (grognements, crachats…) sans intervenir, sauf en cas de bataille avec des poils qui volent.

Puis ressortez de la pièce avec votre premier chat. Caressez-le, donnez lui à manger, rassurez-le et agissez comme si tout était normal. Il doit sentir qu’il est le chef chez lui.

Répétez l’expérience jusqu’à ce que votre premier chat ait retrouvé un comportement normal à proximité du chaton. Selon le caractère de votre chat, cela peut durer quelques minutes, heures, jours… ou peut-être deux semaines ! Vous pourrez alors laisser sortir le petit dans le reste du logement.

Continuez de servir en premier votre chat historique pour la nourriture, les câlins et le jeu.

En suivant ces conseils, vous donnerez toutes les chances à vos chats de vivre en harmonie !


> Télécharger ce document en PDF