Le calicivirus

Le calicivirus félin (FCV) affecte le système respiratoire, oculaire et gastro-intestinal.

Transmission

Le calicivirus est contagieux entre chats. Il se transmet par les sécrétions du nez (écoulement, éternuements) et de la bouche (salive, partage de gamelle).

Il n’est pas transmissible à l’Homme.

Symptômes

Les symptômes peuvent être respiratoires (éternuements, rhinite) et oculaires (conjonctivite).

Le symptôme le plus difficile à enrayer est la stomatite : l’inflammation des muqueuses dans la bouche, parfois avec des ulcères.

Traitement

Il n’y a pas de traitement spécifique pour le virus : le chat doit l’éliminer par lui-même. Mais des traitements de support peuvent être administrés, selon les cas et de manière chronique, pour soulager les symptômes et les conséquences de la calicivirose.